LE TRONE

Greenwich 1er Avril 2004


Commissionné par Richard Upton

CATHEDRAL GROUP Plc

Haut-lieu de l'histoire militaire Britannique, classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, le site de Greenwich comprend le Parc Royal, l'observatoire définissant le méridien zéro, la maison de la reine Anne devenue le musée Royal de la Marine et abritant la salle du trône, et le quartier général de la marine britannique durant l'empire devenu la Hyde University.

Le Devonport Court, devenu un lieu de résidence pour étudiants et un hôtel, fut à l'origine l'hopital de la marine où décéda entre autres l'amiral Hardly vainqueur de Trafalgar. C'est dans cette cour qu'il m'a été demandé d'installer une sculpture monumentale, aujourd'hui un lieu dans lequel vivent et travaillent des étudiants, courant après leurs diplômes, cherchant à être les meilleurs, pour être un jour probablement les tenants du pouvoir, mais pour faire quoi avec ?

 

"Puisse qui s'assied ici avoir le courage
de se regarder en face,
le monde est un royaume pour celui qui se cherche"

C'est aussi un endroit dans lequel vivent, travaillent, ou visitent, que traversent tant de gens différents, mais pour lesquels une réflexion commune, dans cet endroit chargé d'histoire, de sang et de souffrances, peut paraître pertinente.

Il n'était pas possible d'installer là une sculpture purement formelle, elle devait être le reflet des aspirations du lieu, tout aussi chargée, mais être aussi une porte ouverte sur l'avenir. Un lieu de repos à travers lequel vous pourriez contempler l'univers, un symbole de la solitude du pouvoir, que vous pouvez tester, assis dedans. Une position Zen que vous pouvez ressentir dans une situation wagnérienne.

Ainsi ce fût un trône, très beau, en laiton, dans un espace protégé du vent, de la pluie, du bruit, tourné vers la rue, vers la vie extérieure. Tout un chacun peut s'y asseoir. L'enveloppe est chargée de symboles maritimes, de vaisseaux, de voiles, de vagues, de mouvements jaillissants du sol, et dans le même temps comme un casque guerrier posé sur le sol dans lequel assis, vous figurez la tête.

Un crâne vivant vous scrutant, un cri dans lequel vous pénétrez pour vous y asseoir. Il se devait aussi d'être contemporain avec une touche classique s'accordant avec le lieu, d'où le matériau, fait à la main, soudé à la flamme au goutte à goutte, fait pour durer.

 

" One more we sit on the England's Royal throne, repurchased with the blood of our enemy "

 

 

The Greenwich Navy Museum

Hyde University

 

Devonport Court

King William Walk

GREENWICH